Département : Indre (36)

Catégorie : Actualité du secteur

L'Assoc'Ky Pik se retire

L'Assoc'Ky Pik se retire

par Boris Adamczyk - le 01/09/2010

L'association indrienne était connue pour l'organisation d'évenements comme le festival Moongarden et autres productions au Tarmac. L'Assoc'Ky Pik annonce aujourd'hui sa dissolution.

Voici leur communiqué :

"Comme trop souvent, toute belle entreprise bénévole trouve une fin. Cette situation est souvent prononcée par l’accomplissement des objectifs de la structure ou par l’essoufflement de son action. Aujourd’hui, la quarantaine de membres et ses nombreux partenaires se joignent à moi pour vous annoncer la dissolution exprimée par l’Assemblée Générale de l’association l’Assoc’Ky Pik. Ce ne sont pourtant pas ces deux raisons qui ont poussé aujourd’hui l’association à tourner la dernière page de son livre, mais plutôt l’envie à présent de développer des projets plus stables et plus solides. Partis d’un simple projet de diffusion de jazz-chanson dans une cave-concert sur Issoudun, nous sommes parvenus à organiser bon nombre d’événements dont une soirée dans l’une des plus belles salles de l’Indre : le Tarmac à Châteauroux.

Trois ans d’actions culturelles dans l’Indre cela semble peu de choses, et pourtant ! Par l’investissement de chacun, nous avons eu le plaisir de produire trois festivals, quatre soirées concerts, de participer à de nombreux événements et rencontres et de recevoir par la même quelques récompenses. Mais un engagement culturel prend tout son sens lorsqu’il est étendu et qu’il ne s’impose pas de frontières, ni de limites. Car ce qui a fait l’originalité de l’association c’est son potentiel à organiser partout sur le territoire de l’Indre, tant sur Issoudun, qu’à Saint Georges-sur-Arnon, à Châteauroux ou encore à Ambrault. Peu de structures peuvent se vanter de cette mobilité.

Trois ans qui n’ont pas été toujours faciles, au même titre que toutes les associations du monde entier, car marqués par des divergences. Nous souhaitons clore toutes les incompréhensions qui n’ont jamais eu raison d’exister et qui n’ont aucunement de place dans nos vies.

En tant que citoyens-bénévoles de l’association nous sommes tous heureux d’avoir pu laisser notre marque et nos valeurs dans le paysage socio-culturel à travers notamment de merveilleux souvenirs. Nous sommes tout particulièrement fiers d’avoir pu permettre à des personnes défavorisées de profiter de nos événements.
 
Beaucoup d’entre vous et du public de nos événements nous demandent régulièrement s’il y aura de nouvelles productions spectacle vivant et musiques actuelles : la réponse est affirmative, cependant elles n’auront plus lieu dans le cadre de cette association. J’ai d’ailleurs le plaisir de vous annoncer prochainement la création d’une nouvelle structure de production sur l’Indre qui sera formée par des professionnels du secteur. Tel que nous l’avons été avec L’Assoc’Ky Pik, nous serons toujours ouverts à des projets fédérateurs avec les villes et communes, les départements et toutes autres institutions ayant l’envie et le désir de participer au développement de cette culture en pleine explosion. Car vous l’aurez bien compris aujourd’hui, les musiques amplifiées attirent de plus en plus de public et font vibrer tous les jours des dizaines de millions de Français.

Au-delà même de la simple envie de remercier les bénévoles, le public, nos partenaires, je tiens à dire au nom de tous les membres de l’association que nous avons une profonde considération pour tous ceux qui nous ont soutenu.

Pour terminer cette lettre déjà trop longue, nous espérons que malgré la crise, les entreprises, associations et collectivités qui nous ont accompagné jusqu’à aujourd’hui continueront à soutenir les jeunes associations pleines de projets responsables, citoyennes et porteuses d’avenir…

Au nom de tous, un grand merci pour votre collaboration.

À très bientôt.

Joffrey Deriaud - ancien président
pour les membres de L’Assoc’Ky Pik


PS : n’hésitez pas à jeter un dernier coup d’œil sur les photos de nos événements."

Voir aussi dans l'annuaire :

  • M.A.CH 36

« article précédent article suivant »