Département : Ailleurs

Catégorie : Actualité du secteur

En novembre, Agi-Son prend soin de nos oreilles

En novembre, Agi-Son prend soin de nos oreilles

par Anaïs Rambaud - le 22/10/2019

À l’aube du "Mois de la gestion sonore", il est temps de mettre en pause les décibels et d'observer comment va notre ouïe. Agi-Son dédie le mois de novembre à diverses actions en faveur du son en région (relayées en Centre-Val de Loire par la Fraca-Ma), à des campagnes de prévention ou encore à la publication d'un baromètre sur les habitudes d'écoute des jeunes en matière de musique.

Agi-Son (association AGIr pour une bonne gestion SONore) a été créée en 2000 en réaction au décret "lieux musicaux" paru en 1998. Une cinquante d’acteurs du spectacle vivant musical s’est fédérée pour mieux comprendre les enjeux autour de son, prévenir davantage les publics mais aussi impulser le développement d’actions au niveau local et national. Depuis dix ans, l’association met en place le Mois de la gestion sonore, organisé chaque mois de novembre en partenariat avec les Ministères de la Transition Écologique et Solidaire, des Solidarités et de la Santé, et de la Culture.

Un soutien aux professionnels de la musique

Qui dit "musiques amplifiées"dit sons amplifiés, parfois néfastes pour notre audition. Pour se protéger un maximum, il convient de prendre conscience de ses limites, des gestes à adopter face à une sonorisation trop forte ou encore à notre exposition quotidienne. Le cadre réglementaire du son en concert est souvent remis en question et les dispositifs sont de plus en plus difficiles à adopter pour les professionnels de la musique. Autre problématique pour ces derniers : l’information aux publics qui viennent fréquenter les salles de concerts. Il faut qu’elle soit visible, claire et impactante.

Journées de réflexion et d'information

Le Mois de la gestion sonore est rythmé par plusieurs temps forts. Deux grandes journées, dédiées aux professionnels du secteur musical, sont attendues les 18 et 19 novembre 2019 à la Maison des Pratiques Artistiques Amateurs, dans le 11ème arrondissement parisien. Tables-rondes, débats, rencontres autour des métiers du son, de l’écoute nomade ou encore de l’innovation sont organisés (inscriptions sur le site d’Agi-Son).

Plusieurs autres actions seront menées en région par les 27 relais régionaux, dont la Fraca-Ma et ses adhérents : concerts pédagogiques en milieux scolaires, sessions de moulage de protections auditives sur-mesure, formations des techniques d’amplification, ateliers ludiques autour du son, spectacle pédagogique pour le jeune public et journées d’informations vont avoir lieu dans tout l'Hexagone.

Les résultats du baromètre bientôt dévoilés

Par ailleurs, la campagne Hein ?! sera déployée dans plus de 1 000 lieux musicaux. Cette campagne de prévention des risques auditifs liés à la pratique et l’écoute des musiques amplifiées se traduit par de l’affichage, la distribution de bouchons en mousse et la diffusion de spots de communication.

Agi-Son profite également du Mois de la gestion sonore pour dévoiler son baromètre qui a étudié 8 000 collégiens et lycéens à travers la France pendant l’année scolaire 2018-2019. Les jeunes ont répondu, à la suite d’un concert, à une centaine de questions au sujet de leurs habitudes d’écoute et de pratique de la musique. Les résultats de cette étude paraîtront dans le courant du mois de novembre 2019.

Petites annonces du moment : RSS