Artistes

Annuaire

Angie St Pepito

lo-fi pop et indie rock

Département : 37


37000 Tours

Bio :

Originaire du Mexique, Angie TORRES arrive en France en 2011 âgée de 14 ans et s’installe avec sa mère et son frère à Tours. Ne maîtrisant pas la langue de Molière, elle passe la plupart de son temps à apprendre le français en écoutant du Gainsbourg et en jouant la guitare en autodidacte à l’aide d’un bouquin de Paroles & Accords de The Beatles. C’est à cette époque qu’elle découvre les soirées arrosées sur le quais de la Loire, les boeufs au Bar Le Serpent Volant et les concerts au Temps Machine. C’est face à cette nouvelle richesse culturelle et au choc de celle-ci avec la sienne qu’elle décide de composer ses premières chansons. Elle enchaîne les rencontres avec les groupes locaux (Stuffed Foxes, La Mâ, Opac) et devient adepte de la philosophie du « Do It Yourself ». L’auto-production de ses clips et ses compostions prend une place déterminante dans sa façon de faire de la musique et de l’art. Elle produit son premier EP en 2017 accompagné de quelques clips tournés à Tours et signe un contrat avec le label « Ampersound Records » pour la distribution et promotion de celui-ci. En 2019 elle intègre le groupe de punk « Bad Scrappers » en tant que bassiste et enchaîne les concerts dans les scènes locales ( La Recycle’rit, Le Fil Rouge, Chez Colette’s, Shelter Bar). Le groupe enregistrera son premier EP au studio « The Crible Room » spécialisé dans l’enregistrement du grindcore et metal extreme. C’est aussi pendant cette période qu’elle enregistre son deuxième EP « DIYING YOUNG » qui est un hommage aux artistes indépendants et outsiders comme Jean-Luc Le Tenia, Daniel Johnston et Tonetta 777. D’une autre part elle fait la rencontre des plusieurs musiciens et forme son groupe pour interpréter ses chansons en concert à Tours et ses environs ( Le Grand Cagibi, La P’tite Chose, Le Canadien Café, Le Fil Rouge). Ses concerts sont une montagne russe d’émotions et de genres musicaux pour le public car elle passe d’une vulnérabilité palpable à une violence bruyante dans la même chanson. En 2020 en réaction au premier confinement et pour tromper l’ennui de celui-ci, elle se lance le défi d’enregistrer et mixer un EP en une semaine qui se nommera de façon assez humble « 1 Semaine C’est Cool! ) et qui sera distribué par le label « 1 EP par Jour Records ». Dans cet EP on peut écouter des musiques électro, du reggae en espagnol et du rock avec une batterie faite avec du beatbox. Le confinement n’étant toujours pas fini, elle enregistre un autre EP pour le label underground « La Souterraine » dans lequel elle se plonge entièrement dans sa façon de faire de la chanson française avec toujours des influences jazz, rock et électro. C’est aussi à ce moment de sa vie, c’est à 23 ans et après plusieurs réflexions et rencontres qu’elle fait son coming-out en tant que femme transgenre et débute sa transition.

Détails :

  • Général

    • Genre musical : Lo-fi pop et Indie Rock
  • Divers

    • Discographie : Digital Sound Dream On Cream Bedroom, (Ampersound Records) 2019 DIYING YOUNG, (Indépendant) 2020 Epître aux romarins, ( La Souterraine) 2020 1 Semaine c’est cool ! ( 1 Ep par Jour Records) 2020 My Chalk Silhouette ( Indépendant) 2020