Département : Cher (18)

Ubikar + Näo + The Subvivors + Uzul Prod

Organisation :

Emmetrop Emmetrop

déc. 22 2017

le Nadir Bourges c/o Emmetrop 26 route de la Chapelle

Ubikar + Näo + The Subvivors + Uzul Prod

21h30
sur place : 18 €
étudiants, chômeurs : 15 €
adhérents : 13 €
location Emmetrop, Black Gold, Fnac et Placeminute.com : 15 € (hors frais)

Näo (Besançon)

Depuis plus de quatre ans et la sortie de leur premier album éponyme en 2011, Näo construit, affine et enrichit son univers. Les bisontins poursuivent leur recherche de nouvelles sonorités tout en accentuant l’aspect tranchant et direct de leurs morceaux. Ils font échos à l’indus, à l’electronica avec une touche de noise rock. Le groupe interroge ces genres, les fait parler et rayonner à travers sa musique.

www.nao-online.com

Ubikar (Lyon)

Ubikar est engagé. Engagé à saisir la peine et à la ramener au sol, puis marcher dessus d’un pas pesé. L’altitude se mesure au point zéro. De là, naît la lumière. Du bruit des pas qui foulent le sol. Du sol qui gronde. Ubikar propose un son à la fois organique et électronique. Live et électrique, Ubikar emprunte autant à la rage lourde et progressive de Hint qu’aux accents bass music et dub d’High Tone. Un projet hybride donc, donnant lieu à plusieurs collaborations dont Ben Sharpa sur le dernier album altitude.Zero sorti en mars 2016.

www.ubikar.eu

Uzul Prod (Lyon)

Uzul Prod, ovni de la scène dub électronique française piloté par Uzul (Kaly live dub) et Tit’o (Picore, Von Magnet), revient cette année avec Continental Drifts, un disque très collaboratif qui se plait à hybrider noise-hip-hop tendu, dub atmosphérique mutant et plages cinématiques aux accents orientaux ou balkaniques. Ils seront accompagnés sur scène du MC Odaateee et de DJ Groovesparkz aux platines.

www.facebook.com/Uzul-Prod

The Subvivors (Bordeaux)

Les trois fondamentaux du dub : basse, batterie et mixage du riddim en direct. The Subvivors amènent cette formule sur scène pour un set original et explosif. Le dub live n'est pas mort, en voici la preuve !

www.facebook.com/thesubvivors