Département : Loiret (45)

Cheer-Accident + Fuzz Theory

Organisation :

Mora Mora Mora Mora

sept. 19 2017

le 108 - Maison Bourgogne Orléans 108 rue de Bourgogne

Cheer-Accident + Fuzz Theory

20h
PAF : 6 €

Cheer-Accident (rock in opposition, Cuneiform Records / Skingraft records / Pravda records, États-Unis)

Cheer-Accident a vu le jour en 1981 avec Thymme Jones au piano, Mike Greenlees à la batterie, et Jim Drumond au chant. La composition du groupe a beaucoup changé depuis. En 36 ans de carrière et 18 albums, ils sont passés par plusieurs époques avec différents styles de musique (pop, grunge, noise, rock progressif) mais ils ont su rester intègres.

Avec l'évolution du groupe qui les mène toujours plus loin dans la créativité, ils ont incorporé de nouveaux instruments à leur musique (mellotron, melodica, trompette, synthétiseur, flûte, piano, etc.) pour réaliser des compositions toujours plus ambitieuses.

Après un premier album en 1988 (Sever Roots and Tree Dies), en 1989 ils reviennent à une formation en power trio pour enregistrer l'album Dumb Ask avec Steve Albini. Cet album fut un succès qui regroupa beaucoup d'influences. On peut ressentir l'album Red de King Crimson, Western Culture d'Henry Cow mais aussi du post punk du Chicago des 80's et du AC/DC.
En 1990, ils recrutent Phil Bonnet en second guitariste et poussent les limites de la dissonance polyrythmique de plus en plus loin.

Cependant en 1994 ils choquent le monde de l'avant-garde (olala !) en sortant un album pop appelé The Why Album. Le public était à la fois confus, aliéné, en colère et respectueux. Mis à part la recherche de complexité dans leur musique, ils ont aussi travaillé sur l'aspect "extramusical" du groupe.
Ils peuvent en plein milieu d'un concert réciter certains textes de plusieurs minutes ou intéragir de manière bizarre entre musiciens.

Après la sortie de Salad Days en 1999, P. Bonnet décède. Le groupe continue malgré la douleur et un nouveau guitariste tombé du ciel rejoint le groupe, Jamie Filmoore. Une période très fertile pour la composition en découle jusqu'à son point culminant, l'enregistrement de l'album Introducing Lemon en 2002, qui reste sans doute un de leur meilleur travail. Toujours enregistré par le célèbre Steve Albini dans son légendaire studio, cet album explore un mélange étourdissant de styles de musique allant du Zeppelinesque à la folk-tinged américaine, en passant par du rock progressif à la Stravinsky et allant jusqu'au cinéma dramatique.

Après une tournée européenne réussie en 2008, le groupe retourne en studio pour enregsitrer leur album le plus ambitieux, Fear Draws Misfortune. Cet album rivalise avec Introducing Lemon en terme de diversité, mais il le dépasse certainement en termes de densité et de complexité musicale. cet album sorti en 2009 révèle aussi une collaboration naissante entre Cuneiform Records (label avec une intégrité sans limites qui existe depuis plus de deux décennies) et Cheer-Accident.

Malgré cette rencontre tardive, cela a permis au groupe de se lancer sur les territoires inexplorés du psychédélisme international. À l'été 2011, le groupe sort son 17ème album, No Ifs, Ands Or Dogs (aussi sur Cuneiform) puis ils sortiront un dernier single Moistly Unconscious en 2013.

Putting Off Death (sortit en 2017) est leur 18ème album et célèbre 36 ans d’activité. Le groupe de Chicago a trouvé un juste équilibre entre art rock et pop rêveuse, le perfectionnisme de productions discographiques soignées grâce à Steve Albini et l'excitation viscérale de la performance rock live.

www.cheer-accident.com

Fuzz Theory (Orléans)

Cette toute nouvelle formation orléanaise composé de Louis (Doll Is Mine, Palette Europe) , Nicolas (Gravity Slaves) et Jean Daniel à la basse. Le groupe navigue entre noise, stoner et punk.

Recommandé aux amateurs de Death From Above 1979, Royal Blood, Them Crooked Vultures, Foo Fighters, Mutiny On The Bounty, Grauss Boutique, Rage Against The Machine, etc.

www.facebook.com/fuzztheory

Voir aussi dans l'annuaire :

  • Fuzz Theory