Département : Ailleurs

Catégorie : Actualité du secteur

Les Fédérations musicales nationales réclament une représentation au CNM

Les Fédérations musicales nationales réclament une représentation au CNM

par Anaïs Rambaud - le 12/02/2020

Le Centre national de la musique, créé depuis le 1er janvier 2020, aura, au sein de sa gouvernance, une instance dénommée Conseil professionnel. Les Fédérations telles que la Fevis, France Festivals ou encore Grands Formats ont sollicité leur présence à cette instance.

Des fédérations professionnelles et réseaux nationaux musiques actuelles se sont réunis afin de solliciter le Centre national de la musique pour représenter la voix de leurs 700 membres au sein de la gouvernance de l’institution. Il s’agit de l’AJC (le réseau des diffuseurs de jazz), la Fevis (Fédération des ensembles vocaux et instrumentaux spécialisés), France Festivals (fédération des festivals et du spectacle vivant), Futurs Composés (réseau national de la création musicale) et Grands Formats (fédération d’artistes pour la musique en grande formation).

Objectifs communs à défendre

« Nos fédérations et réseaux réunissent (…) une grande diversité d’acteur-rice-s et de métiers et un large champ musical couvrant les musiques de patrimoine et de création, le jazz, les musiques improvisées et les musiques actuelles », mentionne le communiqué des fédérations impliquées dans la démarche. Porteurs d’objectifs communs, ils réclament entre autres la défense et la promotion de la liberté de création, le souci de la transmission, le choix de la coopération et une attention portée aux questions d’égalité, diversité, parité et problématiques territoriales.

La mise en place d’actions grâce à leur présence au CNM

En sollicitant une présence à la gouvernance du Centre national de la musique, les différents réseaux espèrent mettre en place des actions autour de l’observation du secteur musical (représentation femmes/hommes, santé des musicien·ne·s, études sectorielles), de la circulation des artistes et des œuvres, du soutien à l’émergence et l’insertion professionnelle, au échanges internationaux, mais aussi la mise en place rencontres professionnelles.

Les fédérations sollicitent le Centre national de la musique pour une intégration au Conseil professionnel car « le Conseil d’administration a été intégralement pourvu », souligne également le communiqué.

« article précédent article suivant »