Département : Ailleurs

Catégorie : Actualité du secteur

Un fonds d'investissement va être mis en place par BPIfrance en faveur de la culture

Un fonds d'investissement va être mis en place par BPIfrance en faveur de la culture

par Anaïs Rambaud - le 07/02/2020

La culture "avec un grand C" (du cinéma à la musique en passant par l’édition et le luxe) va être la grande bénéficiaire d’un fonds d’investissement mis en place par BPI France. Certaines entreprises pourront bénéficier de ce budget de 225 millions d’euros.

Ce n’est autre qu’Emmanuel Macron, président de la République, qui avait annoncé aux représentants des industries culturelles à l’occasion du Festival de Cannes qu’un fonds d’investissement verrait le jour. L’objectif de cette mobilisation de 225 millions d’euros était tout d’abord de pouvoir faire face aux géants américains et chinois de la production. Mais sa mise en place est plus ouverte : start-ups de la culture et PME pourront, elles aussi, en voir la couleur. C’est la BPI qui est chargé de l’application de ce fonds, et elle a déjà été sollicitée pour une cinquante de projets. Tous les secteurs sous la responsabilité du ministère de la Culture sont concernés. Le luxe a été un peu évincé du projet initial, la BPI estimant que les entreprises de la cosmétique n’avaient pas besoin de cet investissement.

Chaque projet se verra injecté de 300 000 euros à 10 millions d’euros. Il ne s’agira pas d’aider des entreprises en difficulté mais plutôt de miser sur les projets à fort potentiel économique.

Le gouvernement mise sur l’investissement

Après avoir évoqué l’idée lors du Festival de Cannes, Emmanuel Macron en a fait l’un des points à l’ordre du jour des Etats généraux des industries culturelles et créatives en novembre dernier. Le ministre de la culture, Franck Riester, avait alors maintenu que les « entreprises culturelles et créatives sont les forces vives de notre culture ». Une coopération entre pouvoirs publics et acteurs de la filière culturelle a alors permis d’accélérer certains programmes, notamment la mise en place du Fonds d’investissement pour les industries culturelles orchestré par la BPI. L’IFCIC (établissement de crédit spécialisé dans le secteur culturel) a lui aussi bénéficié de nouveaux investissements de la part du gouvernement : la capacité en prêts participatifs a été renforcée à hauteur de 25 millions d’euros.

Appel à projets en cours

Pour l’heure, un fonds « Patrimoine et création 3 » est en ouvert à la BPIfrance. Il a pour objectif d’accompagner les PME françaises culturelles et patrimoniales qui réalisent un chiffre d’affaires supérieur à 5 millions d’euros et dont l’activité se situe dans les secteurs du cinéma, de l’audiovisuel, du luxe ou des « savoir-faire rares », selon les termes de la BPI.

« article précédent article suivant »