Département : Ailleurs

Catégorie : Actualité du secteur

Que s'est-il passé en France (et dans le Centre-Val de Loire) en 2019 selon l'Irma ?

Que s'est-il passé en France (et dans le Centre-Val de Loire) en 2019 selon l'Irma ?

par Anaïs Rambaud - le 01/02/2020

... Mais surtout, qu’a-t-on retenu des actualités musiques actuelles en région Centre-Val de Loire ? C’est notamment le dispositif Ding Dong, les concerts à la maison mis en place par la Fraca-Ma qui a fait mouche. L’Irma parle aussi d'Hop Pop Hop, du SODA ou encore de la réouverture prochaine du Bateau Ivre.

C’est une bien belle vitrine pour les acteurs culturels de la région Centre-Val de Loire. Si on en croit l’Irma (le Centre d’information ressource des musiques actuelles), l’année 2019 a été plutôt positive : des festivals médiatisés, des concerts en zone rurale, un dispositif d’accompagnement de développeurs d’artistes ou encore la réouverture de lieux culturels ont été mis en avant.

La musique en zone rurale au top

À commencer par le dispositif Ding Dong, qui a peu d’égal ailleurs en France. La Fraca-Ma développe depuis peu un programme de concerts musiques actuelles en zone rurale au sein de la région. Ils proposent à des habitants en zone rurale ou des petits commerces d’accueillir des concerts afin de proposer une offre culturelle loin des grosses agglomérations.

Pour ce faire, la Fraca-Ma a mis en place un soutien à l’emploi artistique comprenant la prise en charge partielle des frais d’organisation, un appui technique et une aide administrative afin que l’événement soit réalisé dans les meilleures conditions possibles, pour le public et pour les artistes impliqués.

Réouverture en avril

Le Bateau Ivre fait également la une des événements 2019 mis en évidence par l’Irma. 1 800 sociétaires ont sauvé la vie de ce bâtiment fermé depuis plus de dix ans situé à Tours dans la rue Édouard Vaillant. Les pouvoirs publics se sont ensuite engagés à investir dans les travaux de rénovation permettant de pouvoir rouvrir le lieu culturel. Cette réouverture en prévue pour avril 2020. Près de 300 personnes pourront être accueillies dans ce qui sera bientôt une salle de représentation.

Des Smac qui ouvrent, des festivals qui ferment

Parmi les autres régions françaises, d’autres événements ont aussi fait de l’année 2019 une année forte en rebondissements culturels. Il y a eu des ouvertures de Smac (Hydrophone en Bretagne, la Rodia à Besançon, Superforma en Pays de la Loire) mais aussi des nouvelles moins réjouissantes comme la fin de certains festivals (This Is Not a Love Song à Nîmes, Val de rock en Île-de-France), sans oublier un monde de la nuit en perte de vitesse (notamment à Marseille et dans d’autres métropoles) et des difficultés structurelles et financières pour quelques structures culturelles.

« article précédent article suivant »