Département : Ailleurs

Catégorie : Actualité du secteur

Ce que l'on sait du Centre national de la musique tout juste créé

Ce que l'on sait du Centre national de la musique tout juste créé

par Anaïs Rambaud - le 02/01/2020

Après plusieurs mois de réflexions et de conception, le Centre national de la musique vient de finalement voir le jour depuis le 1er janvier 2020. Il devient la structure de référence pour la filière et englobera à terme les missions du CNV, du Bureau Export, de l’Irma ou encore du Calif.

La loi n° 2019-1100 du 30 octobre 2019 donne officiellement naissance au Centre national de la musique. Cette naissance est intervenue officiellement le 1er janvier dernier, précipitant alors, fin décembre, des mises au clair pour les acteurs affiliés au CNV ou encore aux adhérents du Bureau Export. En effet, la gouvernance n’était toujours pas promulguée par décret à la fin du mois de décembre, définissant ainsi la composition du nouvel établissement. Seule certitude : la nomination de Jean-Philippe Thiellay, ex-directeur adjoint de l’Opéra de Paris qui devient donc directeur du CNM. Celui-ci s’est d’ailleurs exprimé la première fois le 12 décembre dernier en assurant qu’il allait être, son équipe et lui, « ensemble, les bâtisseurs d’une aventure inédite ».

Arrivée du Burex encore incertaine

Première arrivée au CNM, le CNV (Centre national des variétés) qui a assuré que rien (ni la taxe, ni les aides) ne changera pour début 2020. D’autres structures sont d’ores et déjà assurées de rejoindre le CNM au plus tôt. Parmi elles, le Bureau Export, agence d’accompagnement de la filière musicale à l’international. Cette dernière s’est exprimé à ce sujet expliquant que les discussions au sujet de la fusion n’étaient pas encore entamées et que « l’intégration du Bureau export au sein du CNM dépendait de la décision de son Conseil d’administration qui statuera courant 2020 », explique un communiqué, ajoutant ensuite que le fonctionnement de l’association restait, pour l’heure, inchangé.

Des aides dévoilées

Seule action prévisionnelle du Centre national de la musique déjà apparue dans les médias concerne un fonds national pour les harmonies. La Voix du nord (quotidien régional du Nord de la France) affirme, par le biais d’une interview auprès d’une élue locale, qu’un appel à projets serait lancé début mars 2020 afin de permettre aux harmonies et aux fanfares de « renouveler les instruments de musique, les partitions ou encore autres matériels comme les pupitres voire les uniformes ».

« article précédent article suivant »