Département : Ailleurs

Catégorie : Actualité du secteur

Quand le mentorat féminin fait ses preuves : Les candidatures pour Mewem 2020 sont ouvertes

Quand le mentorat féminin fait ses preuves : Les candidatures pour Mewem 2020 sont ouvertes

par Anaïs Rambaud - le 14/11/2019

Tout s’est passé comme un effet boule de neige. Adapté aux musiques actuelles, le mouvement #MeToo s’est traduit par une série d’études et la révélation d’une avalanche de chiffres prouvant l’inégalité hommes/femmes dans le secteur. En réponse au problème, les programmes de mentorat se multiplient.

Ce n’est plus une surprise : les femmes sont moins nombreuses que les hommes dans le spectacle vivant. Une large étude, réunissant Audiens, l’Adami, l’Afdas, le CNV, le Prodiss ou encore la Sacem, a mis des mots sur l’état paritaire du milieu en juin dernier. 27% des intermittents techniciens sont des femmes ; leur salaire est 6 à 9% inférieur à celui des hommes (jusqu’à 21% dans le cas des emplois permanents) ; les permanentes du spectacle vivant quittent leurs postes après leurs 30 ans.

La naissance du mentorat dans les musiques actuelles

Pour pallier ces déséquilibres, les structures participantes à cette étude ont proposé plusieurs actions, parmi lesquelles la mise en place de programmes de mentorat, l’instauration d’un observatoire ou encore la création d’une cellule de soutien téléphonique (par le biais du numéro de téléphone 07 87 75 53 70).

Mewem a été le premier programme de mentorat à faire sa place. Une promotion 2019 a vu le jour à l’initiative de la Félin (Fédération nationale des labels indépendants) créant ainsi des binômes de mentores-mentorées de productrices. Une seconde promotion est sur le point d’être lancée. Un appel à candidatures a été mis en ligne sur le site Internet de la Félin.

Les candidates ont jusqu’au 1er décembre 2019 pour se faire connaître et envoyer le formulaire à l’adresse email mewem2020@fede-felin.org. Ensuite, les présélectionnées devront faire la différence grâce à une vidéo de présentation. Le 31 janvier, le nom des 14 mentorées sera dévoilé.

Wah! Du côté de la Fédélima

Un autre programme de mentorat a pris le départ en 2019 : il s’agit de Wah!, initié par la Fédélima (Fédération des lieux de musiques actuelles). Une quinzaine de binômes mentores-mentorées a été formé pendant l’été 2019 et les rencontres ont débuté en septembre. Le programme se poursuit jusqu’en juin prochain. Wah! a également donné naissance à une plateforme d’informations plus larges sur l’égalité hommes-femmes dans la musique, elle est accessible à l’adresse wah-egalite.org.

« article précédent article suivant »