Département : Loir-et-Cher (41)

Catégorie : Autre

Save the date : la bourse aux disques de Blois aura lieu le dimanche 16 février 2020

Save the date : la bourse aux disques de Blois aura lieu le dimanche 16 février 2020

par Anaïs Rambaud - le 14/11/2019

C’est un classique qui revient tous les ans et dont les mélomanes de la région ont pris goût : la Bourse aux disques, organisée par la salle de musiques actuelles le Chato'do et son studio Pôle Nord, se déroulera en début d’année 2020, le 16 février à la Halle aux Grains de Blois.

La Bourse aux disques blésoise célèbrera son douzième anniversaire, le 16 février prochain. L’événement, qui rassemblera des dizaines d’exposants et accueillera des centaines de visiteurs, sera l’occasion aux passionnés de galettes noires ou de CD de compléter leurs collections. Des ouvrages seront également en vente selon les stands.

Inscriptions ouvertes

Depuis l’an passé, l’accès à la Bourse aux disques est gratuit pour tous.

Les inscriptions sont ouvertes pour les exposants : un bulletin est à remplir et à retourner au Chato'do (association Mars) avant le 7 janvier 2020 (à télécharger en bas de cet article). Côte tarifs, ils n’évoluent pas et restent à 42 € pour une table de 2,20 sur 0,70 mètres au rez-de-chaussée et 35 € pour une table de mêmes dimensions à l’étage de la Halle aux Grains.

Trouver des pépites

La Bourse aux disques de Blois remporte chaque année un succès grandissant. Près d’un millier de personnes s’y pressent à chaque édition et des exposants viennent de toute la France. CD, vinyles, affiches, revues, goodies en tout genre seront en vente. Certains disques rares pourraient bien traîner dans les rayons... Il suffira donc d’avoir un peu de chance, mais surtout, d’avoir l’œil. Pour chiner des disques, rendez-vous donc à la Halle aux Grains le 16 février 2020.

Le saviez-vous ?

La nouvelle est tombée fin septembre : pour la première fois depuis 1986, les ventes de vinyles au niveau mondial ont dépassé les ventes de CD. Les chiffres particulièrement parlants ont été dévoilés par la RIAA (Recording Industry Association of America) sur les ventes aux États-Unis. Au coude à coude, les revenus engrangés par le CD et le vinyle étaient respectivement d’environ 240 millions de dollars. Le CD baisse légèrement tandis que le vinyle rattrape son retard à grands pas.

« article précédent article suivant »