Département : Loiret (45)

Catégorie : Autre

Des nouvelles de Polysonik

Des nouvelles de Polysonik

par Boris Adamczyk / Fraca-Ma - le 08/10/2018

Les locaux de répétition et d'enregistrement orléanais, adhérents de la Fraca-Ma, accueillent une série d'ateliers pratiques autour des réglages basse et batterie, et de l'auto-sonorisation, et s'apprêtent également à vous proposer des bouchons d'oreilles moulés, via une session programmée pour le 22 novembre prochain.

Après avoir participé au récent festival Hop Pop Hop de son partenaire l'Astrolabe en proposant des showcases de Patent et The Patient dans ses locaux, Polysonik s'occupe une nouvelle fois des musiciens locaux. L'association propose ainsi successivement aux batteurs (13 octobre) et aux bassistes (10 novembre) des ateliers autour des réglages de leurs instruments. Le 17 novembre, c'est à un atelier "Je sonorise une répétition et un petit concert" que l'on pourra assister au sein des locaux de Polysonik.

Quelques semaines avant le Mois de la gestion sonore (organisé par Agi-Son), Polysonik fait le point sur les protections auditives : en sus des habituels bouchons d'oreilles en mousse disponibles gratuitement dans les studios, des bouchons ré-utilisables "à ailettes" sont désormais proposés à la vente à l'accueil de Polysonik, au tarif de 8 € la paire. Ces bouchons contiennent un filtre spécial et atténuent le bruit de 20 dB. Ils sont lavables et réutilisables jusqu'à 50 fois et évidemment bien plus confortables, offrant une alternative eco-responsable aux versions jetables.

Pour aller plus loin, Polysonik propose comme chaque année une session de moulages de bouchons d'oreilles, permettant d'obtenir à tarif préférentiel (via Agi-Son et la Fraca-Ma) une paire de bouchons sur mesure. La session est prévue le 22 novembre prochain.

La rentrée à Polysonik a aussi été l'occasion de quelques nouveautés : le forfait trimestriel de répétition se voit remplacé par deux nouveaux forfaits, 24h et 48h, davantage en phase avec la pratique des musiciens répétant au sous-sol de la Maison Bourgogne. Ces forfaits, valables durant toute une saison de septembre à fin juillet, permettent aux groupes de placer des répétitions à la fréquence désirée. Par ailleurs, Polysonik propose désormais le règlement par carte bancaire : plus besoin de courir après les distributeurs de billets, rarissimes dans le quartier du 108.

« article précédent article suivant »