Département : Indre-et-Loire (37)

Catégorie : Actualité musicale

Livraison de vinyles chez Un je-ne-sais-quoi

Livraison de vinyles chez Un je-ne-sais-quoi

par Boris Adamczyk / Fraca-Ma - le 12/01/2018

Si elle est plutôt active et visible via son activité de formation, l'association basée à Tours, adhérente de la Fraca-Ma, n'en oublie pas ses origines : la fonction label discographique d'Un je-ne-sais-quoi se rappelle à notre bon souvenir avec la sortie récente d'un 45 tours de Paco chante la paix, et les vinyles de Eddie Ladoire & Pierre Bastien et Valentina Magaletti.

Un je-ne-sais-quoi est intimement lié aux différents projets menés par Arnaud Aymard, comédien/musicien tourangeau régulièrement présent à l'antenne de la matinale de Radio Nova avec son comparse Édouard Baer. On connaît notamment son personnage l'Oiseau bleu, mais cette année c'est le fameux "Paco chante la paix" qui fête ses 20 ans. En plus du spectacle anniversaire organisé par Radio Béton et Un je-ne-sais-quoi au Grand Théâtre de Tours le 10 janvier 2018, c'est sur une galette 45 tours que s'apprécie (aussi) le tube RDA / RFA, disponible en écoute et en VPC sur la page Bandcamp du label Un je-ne-sais-quoi.

Quelques semaines auparavant sortaient d'autres disques sur le label : la rencontre d'Eddie Ladoire, compositeur et plasticien bordelais, avec Pierre Bastien, figure de la musique expérimentale française. Ils composent ensemble Phantoms, bande-son d'un grand détournement vidéo autour d'archives de films sur la Danse. Le son reconnaissable entre tous de Pierre Bastien fait de sculptures en Meccano, de moteurs, de synthé à cylindre, de platines détournées, de ventilateurs, de bugle aquatique croise les ambiances électroniques fantastiques d'Eddie Ladoire tantôt drone, improvisations frénétiques ou douces mélodies inquiétantes  pour composer la bande son parfaite d'un ballet de Phantoms. Le disque est disponible au format vinyle sur Bandcamp.

À la même période, Un je-ne-sais-quoi a sorti un disque de Valentina Magaletti, fabuleuse batteuse de Tomaga, The Oscillation, Vanishing Twin... Elle improvise en live sur une sculpture d'Yves Chaudouët, La batterie fragile, une batterie en porcelaine. Une performance unique sur un instrument aux sonorités étranges font de ce disque une curiosité sonore et poétique de toute beauté.

Ces sorties viennent s'ajouter à celles d'Anna, Kuskus Ekstase, Thackery Earwicket... Tout est à découvrir sur le Bandcamp du label.

« article précédent article suivant »