Département : Ailleurs

Catégorie : Actualité du secteur

Les contrats de filière seront-ils une des stratégies nationales pour le soutien aux musiques actuelles ?

Les contrats de filière seront-ils une des stratégies nationales pour le soutien aux musiques actuelles ?

par Jean-Noël Bigotti / Fraca-Ma - le 10/10/2017

Le 1er septembre 2017, la Ministre de la Culture Françoise Nyssen a signé en Nouvelle-Aquitaine le premier "contrat de filière Musiques actuelles et variétés", aux côtés de la Région Nouvelle-Aquitaine, du Centre National de la Chanson, des Variétés et du Jazz, et du Réseau des Indépendants de la Musique, réseau équivalent à la Fraca-Ma pour la Nouvelle-Aquitaine.

Après plus de 10 ans de travail et de réunion avec les acteurs, ce projet peut être envisagé comme un renouveau des politiques publiques. Mais en quoi consiste un contrat de filière à l’échelle d’une région comme la Nouvelle-Aquitaine ?

« Le contrat de filière a pour ambition de répondre aux problématiques des acteurs du territoire en instaurant un dialogue pérenne avec les professionnels et en les accompagnant dans les mutations qu’ils rencontrent. Il vise également à explorer de nouveaux partenariats susceptibles d’être associé au présent contrat.

Les dispositifs d’accompagnement issus de ce contrat de filière sont co-construits sur la base d’un diagnostic partagé par les partenaires. Ils ont pour objectifs :

 

  • d’encourager l’adaptation aux enjeux numériques et environnementaux,
  • d’accompagner les mutations professionnelles et l’évolution des compétences,
  • de susciter la coopération entre les acteurs de la filière des musiques actuelles pour créer des dynamiques artistiques et territoriales,
  • d’impulser l’évolution des modèles économiques,
  • de repenser les modèles de gouvernance et la relation aux personnes dans une perspective de diversité culturelle et du respect des droits culturels des personnes. »

 

Source

Cette stratégie régionale doit être transposée nationalement puisque lors de la présentation du Projet de Loi de Finances Culture 2018, il a été annoncé que :

« Des moyens seront également consacrés au développement des contrats de filière régionaux de musiques actuelles conclus entre l’État, les régions et le Centre national de la chanson, de la variété et du jazz (CNV) afin de rendre plus cohérente et plus efficace l’intervention publique au sein de cette filière en pleine mutation. »

« article précédent article suivant »