Département : Eure-et-Loir (28)

Catégorie : En live

Financement participatif : le festival Du bruit dans les longères fait appel au public

Financement participatif : le festival Du bruit dans les longères fait appel au public

par Boris Adamczyk / Fraca-Ma - le 27/06/2017

Le samedi 2 septembre 2017 se tiendra la 3ème édition de l'événement organisé au cœur du Perche. L'association organisatrice associe les internautes au projet, afin de couvrir les frais inhérents à la tenue du festival dans de bonnes conditions.

Le festival Du bruit dans les longères, événement "agri culturel, autonome et durable qui croise les arts de la scène et les arts des champs", célèbre au coeur du Perche le temps d'une journée les arts de la scène et le renouveau paysan. Au beau milieu des champs, entre paillettes et ballots de paille, on retrouve un chapiteau-scène, une plaine de jeux, un marché de producteurs et une restauration bio et locale. Le lieu est chaque année différent, à la découverte du patrimoine et des savoir-faire locaux.

En plus des festivités dans l'après-midi (marché paysan et artisanal d'une vingtaine d'exposants, visites, jeux pour enfants, échanges avec l'hôte agriculteur...), ce sont bien sûr des concerts qui sont au cœur du festival, notamment les deux groupes sélectionnés sur les tremplins organisés durant l'année à l'Arsenal de Nogent-le-Rotrou : The Big Toasters et Purpulse seront ainsi départagés par le public via un vote convoqué après leurs prestations. Deux jours d'enregistrement au studio La Boîte à Meuh seront ensuite offerts au gagnant. La programmation inclut également les groupes Gil Jogging, Maggy Bolle, Mother Of Two, Bad Fat, Outrage... Retrouvez les détails dans l'agenda.

Cette année, Du bruit dans les longères se tiendra au Boistier, sur la commune de Préaux-du-Perche. Gilberte et Jean Bouthry, propriétaires des lieux, accueillent cette 3ème édition avec l'accord de Gilles Souvre qui exploite la ferme pour produire du lait de vaches en bio.

L’association Du Bruit dans les Longères, entourée d'un réseau de jeunes artistes, habitants, artisans et paysans, tous bénévoles, ont décidé d'utiliser  le financement participatif afin de conserver un festival autonome, c'est-à-dire "libre artistiquement et indépendant des pouvoirs publics et financiers". L'entrée est ainsi proposée à prix libre.

La participation des internautes permet de financer :

  • les cachets des artistes,
  • la location du chapiteau et des barnums, 
  • la sonorisation, 
  • les toilettes sèches, 
  • les outils de communication, 
  • la Sacem, 
  • le matériel de décoration, etc.

Par exemple, des gobelets réutilisables ont pu être commandés et utilisés en 2016 grâce aux dons. La collecte est organisée via le site HelloAsso, et il est possible de participer jusqu'au jour même du festival, le samedi 2 septembre 2017.

« article précédent article suivant »