Département : Ailleurs

Catégorie : Actualité du secteur

"La santé des musiciens dans les musiques actuelles" : un premier colloque organisé par la Fédélima

"La santé des musiciens dans les musiques actuelles" : un premier colloque organisé par la Fédélima

par Boris Adamczyk / Fraca-Ma - le 23/02/2017

Représentée en région Centre-Val de Loire par l'Astrolabe, le Chato'do, le Temps Machine, Figures Libres et le Petit faucheux, la Fédération des lieux de musiques actuelles s'associe au Moloco (salle de musiques actuelles d'Audincourt - Doubs) et à Médecine des Arts pour un colloque organisé le 24 mai 2017 au sein de cette salle de l'est de la France.

Le Moloco, Médecine des Arts et la Fédélima tiendront le 24 mai prochain à Audincourt (au Moloco) le premier colloque national sur la santé du musicien dans le domaine des musiques actuelles. Cette journée s’adressera aussi bien aux musiciens, aux professionnels de la filière musicale qu’aux professionnels de santé. Si des données existent sur le terrain de la musique classique, c’est la première démarche d’envergure sur ce thème qui concerne le monde des musiques actuelles.

L’idée de de ce colloque fait suite à une étude actuellement en cours à l’initiative d’Éric Dufour (kinésithérapeute diplômé en Médecine des Arts basé à Montbéliard et intervenant auprès du Fair, du Studio des Variétés et de l’opération Iceberg). Cette étude, dont les résultats seront dévoilés le 24 mai prochain au Moloco, vise à avoir une photographie de la réalité de la pratique des musiciens en matière de préparation physique et mentale dans notre secteur.

Menée en partenariat avec Médecine des Arts, le Moloco, les Eurockéennes de Belfort, le Fair, l’Elliad (laboratoire de recherche de l’Université de Bourgogne Franche-Comté) et le concours de l’IUT de Belfort-Montbéliard, elle s’appuie sur un questionnaire disponible en ligne en français et en anglais. Ce questionnaire est toujours ouvert aux musiciens souhaitant participer à l'étude.
 
Le programme du colloque sera communiqué prochainement par la Fédélima.

« article précédent article suivant »