Département : Indre-et-Loire (37)

Catégorie : Actualité du secteur

Bocal Mazik annonce la fin de ses activités

Bocal Mazik annonce la fin de ses activités

par Boris Adamczyk - le 06/11/2014

Le tourneur basé en Indre-et-Loire est l'un des adhérents de la Fraca-Ma. Le 29 octobre 2014, son fondateur Robert "Bob" Verrière" annonçait sa très prochaine cessation d'activités avec un courrier titré "La magie s'éteint ou la fin de Bocal Mazik".

Voici le contenu du courrier publié par Bocal Mazik :

« Chers amis et collègues,

Je suis au regret de vous annoncer que Bocal Mazik, présent sur la région depuis huit ans se voit contraint de cesser son activité tout prochainement.

Les raisons en sont principalement économiques, structurelles mais aussi liés à un manque d’intérêt et de dynamisme du secteur en matière de découverte. Notre démarche s’est avéré trop décalée. Nous avons toujours défendu l’éclectisme à l’heure où les "chapelles" se dressent comme autant d’écueils à notre action. De fait tous ces lieux de diffusion hyper pointus dans leurs exigences esthétiques ne nous ont pas permis d’y accéder, c’est dramatiquement dommage et de mon point de vue complétement dépassé. De plus dans un contexte ou la politique hégémonique des grosses boîtes de prod confisquent de plus en plus d’espaces (achats de salles, festivals...) et mobilisent les budgets en imposant des tarifs indécents aux programmateurs, notre place sur cet échiquier devient intenable, voire ridicule. Notre position de développeur d’artiste n’a pas toujours été comprise, à commencer par certains programmateurs de la région. J’ai beaucoup attendu d’eux pour qu’ils jouent ce rôle de starter si nécessaire au développement d’un projet. Des objections d’ordre "éditoriales" m’étaient le plus souvent avancées (on y revient) alors que là n’est pas la question. À travers cet échec, je prends évidemment ma part de responsabilité et en assume les dures conséquences.

Cette aventure m’a permis néanmoins de découvrir un foisonnement inimaginable de talents sur notre région. Beaucoup de promesses et peu d’élus… ce n’est pas nouveau. Nous avons tenté de mettre en place des formes de collaborations mais trop souvent avortées (REDDMA, projet de pépinière) avec différents acteurs dont l’A.S.S.O. que je tiens à remercier très chaleureusement, en la personne de Hugues Barbotin qui au-delà de ses qualités professionnelles reconnues de tous, possède aussi des qualités humaines qui m’ont été extrêmement précieuses en bien des circonstances.
Merci à Alex et toute l’équipe de la Fraca-Ma pour leur investissement, leurs initiatives, leur disponibilité. Je regrette que nous n’ayons pas réussi à mettre en place un vrai projet pérenne autour des concerts chez l’habitant, qui constitue à mon sens une véritable alternative prometteuse.

Merci à tous ceux qui nous aurons fait confiance ne serait-ce qu’une fois en huit ans, vous saurez vous reconnaître.

Dans un bruit assourdissant du bocal se brise et s’en va rejoindre le cimetière des utopies.
 
Bon courage à tous,
Amicalement,
Bob »

Voir aussi dans l'annuaire :

  • Bocal MaZik

« article précédent article suivant »