Département : Indre-et-Loire (37)

Catégorie : Autre

Émergences : dispositif régional d'accompagnement de groupes professionnels de musiques actuelles amplifiées

Émergences : dispositif régional d'accompagnement de groupes professionnels de musiques actuelles amplifiées

par Emmanuelle Hullot / Fraca-Ma - le 29/10/2012

En parallèle du Festival Émergences, Jazz à Tours met en place un dispositif régional d'accompagnement de groupes professionnels de musiques actuelles amplifiées.

Cette année, huit structures ont été sollicitées pour proposer chacune un groupe, parmi lesquels quatre ont été retenus : The Cherry Bones, Shoshu, Nothingness et la Vie d’Artiste.

Ces huit structures de la région prescriptrices sont des labels, tourneurs, organisateurs, accompagnateurs régionaux qualifiés en repérage : l’Astrolabe / Polysonik (Orléans), le Chato’do (Blois), Emmetrop (Bourges), le Confort Moderne (Poitiers), Figures Libres (Vendôme), Another Record (Tours), Bocal Mazik (Tours), Un je-ne-sais-quoi (Tours).

Les groupes sélectionnés :

The Cherry Bones (Tours)
Proposé par le label tourangeau Un je-ne-sais-quoi, le duo minimaliste guitare/orgue laisse crier ses influences : le garage lo-fi, le rock psychédélique tout droit sorti des années 60, la surf music, entre autres. Les deux comparses mélangent moult références vintage qui les inscrit dans un univers bien rétro.

la Vie d’Artiste (Orléans)

C’est l’Astrolabe et Polysonik qui ont choisi la Vie d’Artiste. Un pari assez original : celui de rendre hommage aux textes de Léo Ferré par le hip hop. Platines, beats, un son old school, tout est là, jusqu’au rap engagé de Trublion. Une particularité notoire : tous les textes ont été composés par LE maître de la chanson française.

Shoshu (Bourges, Marseille, Angers...)

Shoshu a été proposé par Emmetrop et forme une cavalerie désarticulée de trois filles et trois garçons entraînés aux dérapages contrôlés. Leur dada rock réunit en effet des musiciens qui ne sont pas à leur coup d’essai, dont deux anciennes chanteuses des Queen Of Yoghourt, une grosse section cuivre et une rythmique définitivement rock.

Nothingness (Poitiers)

Qui d’autre que le Confort Moderne pour nous proposer un des groupes de metal hardcore les plus prometteurs de l’hexagone ? Elevés aux douces sonorités de Madball, Biohazard, ou autres Suicidal Tendencies (avec qui ils ont partagé la scène), les cinq poitevins délivrent un métalcore musclé et jubilatoire.

Le dispositif d’accompagnement comprend :

  • Un stage de 4 jours encadré par une équipe pédagogique et technique. Ce stage se déroule du lundi 29 octobre au jeudi 1er novembre 2012 alternativement entre les salles de répétition de Jazz à Tours et la scène du Temps Machine.
  • Un temps de préparation technique pendant le stage, organisé au Temps Machine avec l’ingénieur son et l’ingénieur lumière pour l’ensemble des groupes participants, afin de définir d’une part les attentes des groupes et d’autres part les problématiques esthétiques soulevées. Une journée complète sera désormais consacrée à l’accompagnement scénique avec Sandrine Salzard au lieu d’une demi-journée lors des précédentes éditions.
  • La programmation de chacun des groupes sur une première partie d’un groupe de la saison du Temps Machine (The Cherry Bones le 6 décembre 2012) ou de l’Électrique Journée, organisée par l’Aubrière, le 3 novembre 2012.
  • La programmation des 4 groupes au festival Terres du Son en juillet 2013.

« article précédent article suivant »